Language
Language
Hotline: +49 1234 5678 your@company.com
Login

Assemblée générale 2015

19-08-2015 10:50
par Michael Kistler
(commentaires : 2)
Discussions animées et buffet canadien au menu de la 2e assemblée générale

Discussions animées et buffet canadien au menu de la 2e assemblée générale

C’est par une belle journée ensoleillée que le comité a accueilli les coopérateurs de COMMON!FUTURE pour l’assemblée générale annuelle à Lausanne le 9 mai dernier.

La séance a commencé par la partie officielle, où il s’agissait d’adopter le procès-verbal de la dernière assemblée, ainsi que les comptes 2014 et le plan de liquidités 2015-2016. Le comité a également présenté les activités de la coopérative et les projets réalisés, comme la mise en place du site Internet commonfuture.ch ou le mandat de communication réalisé avec succès en Suisse romande pour l’association BioConsommActeurs.

Puis, les participants se sont réunis autour du buffet canadien préparé par le comité afin d’en apprendre un peu plus sur les projets à venir, dont le projet 2promote présenté par Franck, et de discuter sur différents thèmes qui occupent la coopérative en particulier et les conseillers en environnement en général.

La transition était ainsi toute fait pour Uwe Burka, qui était venu tout spécialement pour présenter son livre «Eine zukunftsfähige Geld- und Wirtschaftsordnung für Mensch und Natur» (traduction: «L’organisation économique et monétaire durable pour l’être humain et la nature»). Après un bref résumé de ses réflexions menées sur la société et les actions concrètes que chacun peut apporter, Uwe a invité les participants à partager leurs idées sur le sujet. Partant de questions très générales sur la société et l’économie, le débat s’est peu à peu recentré sur COMMON!FUTURE, ses activités, ses difficultés à mobiliser ses membres et à trouver des sources de financement.

Pour terminer, le comité est revenu sur son action menée auprès du WWF et du Sanu afin de clarifier la situation concernant la valeur du diplôme de conseiller/ère en environnement et de l’avenir du cursus de formation, après le transfert de celui-ci au Sanu.

La formule de l’assemblée générale, alliant partie officielle à une partie plus récréative et interactive, semble avoir été bien appréciée par les personnes présentes, qui ont montré beaucoup d’intérêt et ont participé activement aux diverses discussions. Le comité reprendra donc très certainement cette formule pour sa prochaine assemblée. Rendez-vous donc en 2016!

Revenir

Ajouter un commentaire

Commentaire de Paillusson |

j ai lu le PV de mai 2015 et malheureusement comme je ne pouvais y participer à cause d un événement familial tragique, je m'attendais à un PV plus détaillé. aurai aimé trouver plus d'informations sur les diverses discussions plutôt que de des titre sans contenu.
Le lien avec photos est sympa pour l'ambiance mais je reste quand même sur ma faim.
Est ce que le prochain PV sera plus étoffé?
Sera t on informé des mandats à venir?

Sincèrement,
Alexandra

Commentaire de Sylvie |

Bonjour Alexandra,

Le PV ne portait en effet que sur la partie officielle de l’AG, comme c’était déjà le cas l’an passé.

Les discussions qui ont suivi étaient volontairement informelles et ont été menées en vue de la rencontre avec le WWF et le sanu, qui a eu lieu une semaine plus tard.

Les requêtes formulées par les participants ont été transmises au WWF et au sanu et discutées lors de cette rencontre.

D’entente avec ces derniers, nous avons ensuite publié les notes de discussion mises en forme en commun (plus d’informations ici).

Comme nous l’avons communiqué lundi dans notre COMMON!Info, nous restons en contact avec le WWF et le sanu.

Une nouvelle rencontre est prévue en novembre pour discuter d’une collaboration.

Pour l’instant, nous n’avons malheureusement pas de nouveau mandat à proposer, mais nous enverrons une COMMON!Info dès que nous aurons du nouveau.

Cordialement,
Sylvie pour COMMON!Future

© 2015 all rights reserved by COMMON!FUTURE

Add your Content here

Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu.